Le jardin d’Hannah Höch – souvenir d’une visite

Le 19 mai dernier,  je profitais d’une visite organisée par Madame Bauersachs pour me rendre à Heiligensee et voir enfin le jardin d’Hannah Höch – ainsi qu’une partie de sa maison… Un agréable moment d’échange qui devra demeurer au seuil de ma thèse. 

Pour qui garde en mémoire les nombreuses photos dont il planta le décor, le jardin d’Hannah Höch n’est plus si foisonnant malgré le printemps qui le couvre de soleil et de ciel bleu. Hormis les plantes jaillissantes qui accompagnent indifféremment le visiteur curieux et l’invité chanceux du portillon à l’entrée, le long d’un étroit chemin pavé, les essences semblent s’y être dissipées, la pelouse, avoir gagné du terrain à l’arrière de la parcelle, jusqu’à quasiment recouvrir l’ancien potager ; comme s’il ressentait, d’une certaine façon, l’éloignement temporel de sa fameuse propriétaire et créatrice s’accroître, irrémédiablement.

Continuer la lecture de « Le jardin d’Hannah Höch – souvenir d’une visite »

2018, année Höch (en France) ?

Cet article dort depuis longtemps dans un dossier virtuel. Il n’est sorti de son sommeil qu’avec les premières chaleurs de l’été berlinois.

L’année 2018 semblerait bien avoir signé le retour d’Hannah Höch sur les cimaises françaises ; et augurer de surcroît, si ce n’est un renouveau de l’approche traditionnelle de son œuvre, du moins un regain d’intérêt.

Continuer la lecture de « 2018, année Höch (en France) ? »