Hannah Höch et alia

Ce carnet vise d’une part à transmettre l’actualité des recherches en langues allemande et anglaise sur Hannah Höch (Gotha, 1889 — Berlin, 1978), artiste notamment connue pour sa participation au tumultueux groupe dadaïste berlinois, mais dont la carrière traverse le XXème siècle, à laquelle je consacre ma thèse. D’autre part, il a pour objectif de soutenir le développement d’une pensée scientifique sur les différents facteurs ayant influencé sa production artistique, et se garde en cela la possibilité d’aborder moult champs d’études et sujets me permettant, de prêt ou de loin, de développer une approche circonstanciée du processus créatif de l’artiste, au rythme parfois saccadé de mes recherches…

Théorie et histoire des médias, de la technique, de l’art, des avant-gardes, gender et memory studies… Critiques de sources, d’ouvrages, d’expositions… sont autant de thématiques qui pourront surgir, ça et là. Cette liste n’est pas une promesse, ni un programme : ce sont des pistes lancées à moi-même et ouvertes à vos suggestions.

Il m’a fallut du temps avant de me décider : qu’allais-je mettre dans ce carnet ? Comment trouver le bon ton ? Et puis, progressivement, cela s’est installé comme une évidence : j’avais besoin d’un espace de liberté pour confier, jeter un peu mes pensées en désordre. Il ne s’agira pas de maintenir la rigueur académique des pages de ma thèse — parfois, quelques démonstrations sauteront, mais je ne refuserai jamais de préciser ma pensée. Il ne s’agira pas non plus d’en faire un brouillon de mes différents chapitres — mais bien plutôt d’adopter un style d’écriture plus libre et de m’y adonner parfois à ces petits à côtés que l’on adorerait faire et qui pimentent la recherche, bien qu’ils lui soient autrement inutiles. En somme, j’aimerais pouvoir y valoriser cette vie intellectuelle intérieure aiguillée par le travail de recherche.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.